senna marilandica-auxiliaire à papillons

  • fleurs-papillon-senna
  • senna-marilandica-papillon

Parfois, une plante vous surprent. 

Ce n'est pas qu'elle propose quelque chose de révolutionaire, mais pour une raison quelconque, vous la remarquez et vous étes saisit par sa beauté simple. 

Cet été, pour moi, cette plante ce fut le rare séné sauvage nord-américaine.

J'était en admiration durant plusieurs semaines et je ne me lassé pas de son aspect tropical si trompeur…

Cet unique plant de senna marilandica a fait forte impression dans mon jardin cet été.

 Les grappes de fleurs jaune vif sont superbes, des masses éclatantes se tiennent au sommet de longue tiges et elle ressemblent franchement à des sauterelles. 

Le feuillage horizontal finement penné aide les fleurs à se démarquer encore plus.


Une fois les fleurs fanées à la fin de l'été, de longues gousses étroites commencent à se développer et retombent en cascade. 

À mesure que les gousses mûrissent, elles virent du vert au brun et se fissurent, libérant de petites fèves. 

Ces graines sont appréciées par de nombreux oiseaux.


Une de ces fonctions les plus importantes consiste à héberger divers pollinisateurs, papillons et abeilles semblent littéralement aimantés par cette étrangère.

Toute la plante va disparaitre l'hiver et doubler de volume le printemps suivant.


Senna marilandica peut atteindre 200 cm, le port est lâche, ouvert et arbustif avec souvent plusieurs tiges poussant à partir d'un point central.

Cette indigéne de l'est de USA est parfaitement rustique à - 15 c, cette vivace préfère les sols sableux,limoneux, le plein soleil mais fleurira sans raler aussi à l'ombre.

À l'état sauvage, elle pousse dans les bois ouverts et les prairies aux sols frais à humides, mais sa capacité d'adaptation vous surprendra.